Tel : 021 69 97 48 - 021 69 87 11
Tel : 021 69 87 44 - 021 69 87 49
Sylia : 0770 53 72 46
Fax : 021 69 87 61
E-mail : Service@clinique-saada.com
 Cliniquesaada@yahoo.fr

Oeil et Diabète

Le diabète touche près de trois millions de personnes en Algérie.Il y a deux types de diabète:

Le diabète juvénile insulino -dépendant de type 1,

et le diabète mâture de l'adulte appelé aussi diabète de type 2.

 

Les complications à la longue du diabète sont nombreuses;elles touchent entre autres les vaisseaux de tout le corps et particulièrement les tout petits qu'on appelle les capillaires dont la lumière  réduite se bouche après plusieurs années d'évolution et surtout en cas de déséquilibre prolongé de la glycémie(Taux de sucre dans le sang).

 

La complication du diabète dans les vaisseaux fins de l'organisme s'appelle la microangiopathie diabètique.

Celle çi va toucher tous les organes et notamment les membres inférieurs,le coeur,les reins et les yeux.

L'oeil est très riche en vaisseaux et particulièrement la rétine.

Quand les vaisseaux de la rétine se bouchent,celle- çi n'est plus irriguée et il en résulte une absence d'apport en oxygène et de nutriments pour le métabolisme de ses cellules.

L'hypoxie va engendrer une ishémie de territoires entiers de la rétine responsable du dévellopement de vaisseaux sauvages(néovaisseaux) qui vont éclater donnant des hémorragies dans la rétine ou dans le vitré.

Ces hémmorragies peuvent se résorber spontanément ou après traitement ou alors se compliquer en s'organisant créant une fibrose vitréo-rétinienne,sorte de lacis enchevêtré de fibres vitréennes et rétiniennes mêlées à des nèovaisseaux plus ou moins hémorragiques.

 

Ce stade de complication avancée du diabète dans l'oeil s'appelle rétinopathie diabètique proliférante.

Il s'accompagne d'un décollement de rétine tractionnel en parapluie nécessitant une chirurgie très lourde avec vitrectomie centrale,postérieure et périphérique avec ablation de la hyaloide ,rétinotomie,resection de brides vitréennes et rétiniennes,pelage de membranes épirétiniennes et de la limitante interne,injection de perfluorocarbone,photocoagulation au laser argon,injection de gaz ou de silicone associé  à une indentation circulaire au niveau de la sclère.

 

L'équilibre du diabète,le régime alimentaire ainsi qu'une bonne surveillance de la rétine et au besoin photocoagulation au laser(PPR:Panphotocoagulation rétinienne).SONT UNE BONNE PREVENTION POUR NE PAS ARRIVER A CE STADE DE PRONOSTIC VISUEL GRAVE;